Florent Gintz - Autopsie du mythe gaulliste


Florent_Gintz_Autopsie_du_mythe_gaulliste.jpg

Florent Gintz
Autopsie du mythe gaulliste

Gintz_Florent_-_Autopsie_du_mythe_gaulliste.zip


Le personnage.
Homme politico-militaire hors norme que ce « Général De Gaulle », qui réussit à bâtir sur sa personne une légende fabuleuse si forte, si extravagante, qu’on se demande comment une part si fortement majoritaire de l’opinion a pu conserver cet émerveillement, cette foi inconditionnelle, voire, ce culte quasi religieux à sa personne.
Après sa mort, il est devenu la référence obligée qu’on invoque dans les cas difficiles : « Le Général De Gaulle » aurait fait comme ci ou comme ça... Si des esprits critiques se permettent quelques réserves sur certains points de sa politique, pour ce qui est de sa légende, de sa qualité de visionnaire extra lucide concernant les destinées de notre pays, toute velléité de suspicion sur son oeuvre est inacceptable et suspecte d’une coupable dérive intellectuelle. Il est quasiment du devoir de chacun de manifester en toute occasion, son débordement d’admiration et de reconnaissance à celui qui a rendu à la France son honneur perdu, (non par la défaite, bien sûr, cette dernière n’étant, selon l’histoire correctement réécrite, qu’une forgerie perpétrée par les « gouvernants de rencontre » de Vichy, une conséquence du soi-disant armistice et non son origine, n’est-ce pas ?




Archivor

Archivor

632 reads